:: Qu'est ce que le diabète ?

L'insuline est une hormone sécrétée par le pancréas. Elle permet au sucre (glucose) qui arrive dans le sang après un repas par exemple, d'être assimilé par les cellules de l'organisme et transformé soit en énergie soit en réserves d'énergie (sous forme de glycogène dans le foie et les muscles, ou sous forme de graisses). Quand le pancréas fonctionne mal, ou quand l'organisme utilise mal l'insuline produite, il apparaît un diabète.

Deux sortes de diabète

  • Le diabète de type I :
    ou diabète insulino-dépendant, est le diabète du sujet jeune, non obèse.
    Le pancréas ne fonctionne plus, le traitement par des injections d'insuline est donc obligatoire.
  • Le diabète de type II :
    ou diabète non insulino-dépendant, est le diabète du sujet plus âgé, plutôt en surpoids.
    Le traitement commence par certaines règles diététiques, et d'hygiène de vie (activité physique, arrêt du tabac...) des médicaments anti-diabétiques oraux, et parfois, à long terme, par des injections d'insuline.

nutrition et diabète Qu'est ce que la glycémie ?

La glycémie est la quantité de glucose dans le sang ; elle varie de 0,85 g/l à 1.20 g/l.
Elle dépend de nombreux facteurs, dont l'alimentation (qui amène du sucre à l'organisme et donc augmente la glycémie) et l'activité physique (qui entraîne la consommation de glucose pour faire fonctionner les muscles et donc entraîne une baisse de la glycémie).
Il est indispensable que la glycémie soit normale ; quand une hyperglycémie (c'est-à-dire trop de glucose dans le sang), est découverte chez un patient, il souffre de diabète. Il existe un diabète quand le taux de sucre dans le sang à jeun est supérieur à 1,26 g/l (7mmole/l), vérifié à deux reprises.

:: Les complications du diabète

L'hyperglycémie entraîne au bout de quelques années des complications parfois graves et qui exigent la nécessité absolue de bien suivre son traitement :

  • Des complications cardio-vasculaires :
    les vaisseaux étant fragilisés, ils risquent davantage de s'obstruer, et donc entraîner des accidents cardiaques (angine de poitrine, infarctus du myocarde), au niveau des membres inférieurs de l'artérite, avec un risque de gangrène, des accidents vasculaires cérébraux...
  • Des complications neurologiques :
    polynévrites (atteinte des nerfs des jambes par exemple).
  • Des complications rénales évoluant vers une insuffisance rénale.
  • Des complications oculaires dont la rétinopathie diabétique évoluant au pire vers la cécité.
  • Des problèmes cutanés surtout aux pieds, en raison d'une sensibilité altérée et des problèmes de vascularisation.

:: Les bases du traitement anti-diabétique

L'objectif est de faire baisser la glycémie. Le traitement sera différent selon que le diabète est de type I ou de type II.

Le traitement du diabète de type I

La base du traitement du diabète de type I est l'insuline. Le pancréas ne sécrétant plus du tout d'insuline, il faut donc la remplacer. La quantité d'insuline à administrer est calculée sur les valeurs de la glycémie.

Le traitement du diabète de type II

Le pancréas fonctionne encore un peu mais l'insuline est mal utilisée par les cellules de l'organisme. Ce sont assez souvent des personnes d'un certain âge (plus de 40 ans) qui n'ont pas ou peu d'activité physique et qui sont en surpoids ; de plus elles ont aussi des troubles du métabolisme des lipides : trop de triglycérides (hypertriglycidémie) et trop de cholestérol (hypercholestérolémie). A noter que ce type de diabète survient parfois chez des enfants souffrant d'obésité. Il est indispensable de manger correctement et de maigrir (les constantes - glycémie, cholestérolémie, triglycéridémie - peuvent s'améliorer et, même redevenir normales, quand le poids diminue). Un traitement par insuline peut être nécessaire si les médicaments oraux deviennent insuffisants.

Une complication du traitement à éviter : l'hypoglycémie

Il ne faut pas que la glycémie baisse trop et qu'apparaisse une hypoglycémie et le risque d'un malaise, voire d'un coma hypoglycémique. Il existe des signes précurseurs : sueurs, fatigue, faim, tremblements. Une personne diabétique porte toujours sur elle du sucre qu'elle mangera à ce moment, ce sont des sucres rapides qui passent rapidement dans le sang ; la glycémie peut alors remonter rapidement.

Les règles diététiques sont primordiales

Un patient diabétique doit avoir une alimentation adaptée et équilibrée.

L'activité physique

Le sport est autorisé, c'est même une activité conseillée. L'activité physique entraînant la consommation de sucre, la glycémie baisse et permet de diminuer les doses d'insuline ou d'anti-diabétiques oraux apportés. Il est conseillé de pratiquer des sports d'endurance plutôt que violents car ceux-ci entraînent des variations brutales de la glycémie qu'il est difficile de prévoir et réguler.

L'activité physique même douce comme la marche est tout aussi utile puisqu'elle entraîne elle aussi une baisse physiologique de la glycémie.

EN CONSULTATION DIÉTÉTIQUE :

Quel que soit le diabète, la prise en charge diététique permet d'assurer un apport nutritionnel équilibré et adapté, d'éviter ou de minimiser les fluctuations glycémiques extrêmes dans le sens de l'hyper ou de l'hypoglycémie, de participer au contrôle des facteurs de risque vasculaires, y compris l'hypertension artérielle et d'aider à réduire l'évolution de certaines complications micro-vasculaires, rénales en particulier.

En cas de diabète de type II

En cas de diabète de type I

  • Je vous propose d'adapter votre régime au type d'insulinothérapie, aux horaires des injections et aux résultats des cycles glycémiques.
  • Les principes du régime alimentaire sont les mêmes que pour le diabète de type 2, en restant particulièrement vigilant sur :
    - la suppression ou la limitation des sucres rapides,
    - le contrôle quantitatif des sucres lents et leur répartition sur la journée,
    - une consommation lipidique contrôlée quantitativement et qui privilégie les acides gras poly-insaturés,
    - une consommation de fibres suffisante,
    - une consommation d'eau de boisson suffisante.

Grâce à l'espace client, vous avez accès à des recettes savoureuses, adaptées à votre régime alimentaire, ainsi que de nombreux conseils pratiques.