:: Après la naissance de votre enfant

gérer son poids après la grossesse Retrouvez votre poids d'avant grossesse : Certaines femmes vont retrouver leur poids en trois mois sans faire de régime particulier, d'autres auront 2-3 kg supplémentaires encore 2 ans après la naissance de leur enfant. Quoiqu'il en soit, plus vous avez pris de poids pendant la grossesse et plus vous aurez du mal à perdre les kilos superflus.

La bonne nouvelle c'est qu'à l'accouchement vous perdez environ 5 kg d'un coup (le poids du bébé, celui du placenta et du liquide amniotique). Puis de 2 à 3 kg supplémentaires, lorsque votre utérus aura repris son poids initial. Total : 8 kilos environ perdus sans efforts.

Restent alors les autres : entre 3 et 10 kg selon les kilos accumulés pendant votre grossesse. Surtout ne soyez pas trop impatiente ! Il vous a fallu neuf mois pour grossir, il vous en faudra peut-être autant pour maigrir. De plus votre organisme a besoin d'énergie pour se remettre de l'accouchement, affronter les nuits avec peu de sommeil, sans compter l'énergie supplémentaire que requièrent les soins de bébé et l'allaitement le cas échéant.

:: Reprenez vos activités antérieures

La reprise de l'activité sportive sera progressive. Le repos est nécessaire pendant les 4 à 6 semaines qui suivent l'accouchement. Puis une rééducation périnéale sera prescrite à la consultation post-natale (elle est prise en charge à 100 % par l'Assurance maladie dans l'année qui suit l'accouchement).

Que vous allaitiez ou non, il ne faut en aucun cas rééduquer les muscles de l'abdomen ni faire de sport dès le premier mois. Il est préférable d'attendre le quatrième mois après l'accouchement pour entamer la rééducation abdominale.

:: L'allaitement de votre bébé

Dès sa naissance, la principale activité de votre enfant est de manger. Cet acte est bien sûr nécessaire pour sa croissance mais il lui permet aussi de rester en étroite relation affective avec vous. Le lait maternel est le meilleur pour votre enfant, mais la décision d'allaiter appartient à chaque femme, à chaque couple.

La composition du lait maternel évolue constamment selon les besoins de votre enfant, pour s'adapter à sa croissance, au fil des semaines et même durant la tétée.

  • Il contient de nombreux nutriments qui participent à la synthèse des membranes cellulaires, en particulier du système nerveux central.
  • Il diminue les risques d'infections, notamment digestives.
  • Il contribue à prévenir l'allergie chez les enfants qui ont une prédisposition familiale.
  • Il diminue les risques d'obésité ultérieure.

A partir de six mois révolus (pas avant pour prévenir les risques d'allergie), vous pourrez commencer à diversifier son alimentation afin d'élargir sa palette de goûts.

ATTENTION
Si vous ne voulez pas allaiter, il faut alors donner à votre enfant une préparation pour nourrisson, et non du lait de vache.

EN CONSULTATION DIÉTÉTIQUE :

  • Je vous conseille sur l'alimentation à avoir pour un allaitement de qualité.
  • Je vous aide à perdre vos derniers kilos superflus en vous proposant un programme diététique personnalisé, et si vous le souhaitez, un programme d'activité physique sur plate-forme vibrante.
  • Avec des explications simples et des conseils pratiques, je vous guide et réponds à vos interrogations afin de bien nourrir et préserver la santé de votre bébé.