Nutrition et cholestérol

nutrition et cholestérol

Le cholestérol est un élément nécessaire à la vie, mais sa présence en excès dans le sang peut entraîner des maladies cardio-vasculaires graves.

:: Un élément vital...

Le cholestérol est une graisse, un lipide, nécessaire au bon fonctionnement de notre corps. C'est un des composants de nos cellules et il intervient aussi dans la synthèse de certaines hormones. C'est d'ailleurs notre organisme, principalement le foie, qui produit près des deux tiers de notre cholestérol. Le dernier tiers provient de l'alimentation.

:: ...mais dangeureux en excès

Quand il est présent en trop grande quantité dans le corps, le cholestérol est à l'origine de la formation de plaques d'athérome (athérosclérose). Ces plaques de graisses s'accumulent sur la paroi des artères qui se bouchent petit à petit. Selon les artères atteintes, différentes maladies peuvent apparaître :

  • angor ou infarctus du myocarde pour les coronaires,
  • accident vasculaire cérébral pour les artères du cerveau,
  • artérite oblitérante des membres inférieurs (AOMI) pour les artères des jambes...

:: Comment savoir si on a trop de cholestérol ?

Un seul moyen : la prise de sang (à faire après 12 heures de jeûne).
En effet, généralement aucun symptôme ne permet de se rendre compte d'un excès de cholestérol (hypercholestérolémie). Le diagnostic de l'hypercholestérolémie correspond à un taux de cholestérol total supérieur à 2,20g/l, à partir duquel il convient d'instaurer un traitement diététique.

Du bon ou du mauvais ?
Quand on réalise un bilan de cholestérol, on recherche la quantité de "bon" et de "mauvais" cholestérol. C'est un petit abus de langage qui désigne des protéines qui sont chargées de transporter le cholestérol dans le sang.

  • Le "bon" cholestérol, HDL (lipoprotéine de haute densité),
    empêche la formation d'athérome en évacuant le cholestérol vers le foie.
  • Le "mauvais" cholestérol, LDL (lipoprotéine de faible densité),
    favorise au contraire l'athérosclérose car le cholestérol transporté a tendance à se déposer sur les parois artérielles.

:: Les causes de l'hypercholestérolémie : le mode de vie en question

20 à 30% de la population serait atteinte d'hypercholestérolémie. En cause notre mode de vie : obésité, sédentarité, alimentation riche en graisses animales, alcool, sont à l'origine de l'excès de mauvais cholestérol. Il est donc important d'agir sur ces facteurs avant d'envisager un traitement médical.

Certaines personnes doivent en plus tenir compte d'une éventuelle maladie (du foie, par exemple) ou encore du terrain génétique. En effet, si dans votre famille "il y a du cholestérol", il y a de fortes chances pour que vous en ayez aussi.

:: Faire baisser son taux de cholestérol

Limiter les apports alimentaires de cholestérol peut permettre de retrouver un taux normal. La pratique régulière d'une activité physique permet de faire baisser le mauvais cholestérol et d'augmenter la proportion du bon. Si le régime alimentaire proposé ne suffit pas à améliorer votre taux de cholestérol, votre médecin peut vous prescrire un médicament. Un médecin généraliste, un cardiologue, un diététicien sont les professionnels de santé qui prennent en charge les problèmes d'hypercholestérolémie.

EN CONSULTATION DIÉTÉTIQUE :

Exemples de thèmes abordés en consultation :

  • Beurre ou margarine ?
  • Puis-je continuer à consommer des oeufs ?
  • Huile de tournesol ou huile d'olive ?
  • Quels sont les fromages les moins gras ?
  • Qu'en est-il des nouveaux produits anti-cholestérol ?